JOUETS ET JEUX MODULAIRES (II)

  • jeux
  • JEUX MODULAIRES (II)

Selon certains chercheurs, des enfants jouaient déjà avec des systèmes rudimentaires de jeux modulaires à l’Âge de la pierre. C’est en tous cas ce que suggèrent des découvertes archéologiques. Des briques et des blocs de construction archaïques de divers matériaux font probablement partie des jouets les plus anciens du monde. Un domaine qui a considérablement évolué depuis. Le chapitre 2 de la rubrique «Jeux modulaires» vous présente Matador, Kapla et Cuboro.

Matador  – né de la destruction

Il existe encore bien d’autres sortes de jeux de construction que les briques de construction Anker, le premier système de jeu modulaire produit en série, et que Lego, le système de jeu modulaire le plus répandu sur la planète. Certains d’entre eux étaient en bois, comme Matador, qui a été inventé en 1899 par l’ingénieur civil Johann Korbuly, le septième des dix-huit enfants d’un marchand viennois. Selon la légende, ses trois fils ne cessaient de détruire entre eux les bâtiments qu’ils construisaient avec des blocs en bois et il aurait alors décidé d’y percer des trous afin que l’on puisse les assembler fermement entre eux avec des tiges. Son invention a été protégée par des brevets dans plusieurs Etats dès 1901, et deux ans plus tard, comme personne ne semblait intéressé, il commença à produire le kit de construction Matador en série à Vienne, avec du bois de hêtre. Le succès fût immense et immédiat, mais avec le temps et la concurrence féroce des kits de construction en métal et en plastique, la production a été stoppée en 1987… avant de reprendre en 1997 avec de nouveaux propriétaires. Il faut dire que le nom même du jouet est sensé exprimer la supériorité du système, comme le dit un vieux dicton: «C’est un Matador dans son domaine.».

Matador_02

IMAGE: RAIMOND SPEKKING

Kapla - des plaquettes au lieu des briques

Le système de construction Kapla est à la fois plus simple et plus récent. Il a été développé par hasard en 1987, précisément quand Matador a disparu du marché pour la première fois. Son inventeur, Tom van der Bruggen, alors âgé de 25 ans, trouvait que les briques de construction conventionnelles ne convenaient pas pour construire des châteaux, et il les a donc remplacées par des plaquettes en bois de pin –  Kapla était né! Le nom de Kapla dérive de «KAbouter PLAnkjes» qui veut dire en hollandais «planchettes de lutin». Le système minimaliste Kapla repose sur des plaquettes en bois identiques. Trois plaquettes Kapla posées à plat les unes sur les autres sont aussi hautes que la largeur d’une plaquette; cinq plaquettes posées à plat les unes à côté des autres sont aussi larges que la longueur d’une plaquette. Ce système hyper basique permet toutefois de créer des structures très complexes de plusieurs mètres de hauteur et initie les enfants et les familles aux mystères de la statique. 

 

2017-10-05-Kapla

IMAGE: STEFAN GRAF

NOUS RECOURONS À LA MODULARITÉ AVANT TOUT POUR DES JEUX DE GRANDS FORMATS. ELLE INTERVIENT LORS DE LA CONCEPTION ET PERMET DE RYTHMER UN JEU EN PRODUISANT UNE FORME QUI PEUT SE REMPLIR À VOLONTÉ AVEC DIVERS CONTENUS.

ANDREAS FREI, CONCEPTEUR DE JEUX

Cuboro – le système de circuit de billes de Hasliberg

Le système de circuit de billes Cuboro incarne parfaitement la précision et la qualité Suisse. Ce fut l’un des «Best of Switzerland Products» de l’Exposition Universelle de 2005 au Japon. Les billes ne roulent pas sur des rails ou des voies, mais traversent des cubes en bois carrés, munis de trous et de rainures, selon des combinaisons quasi infinies. Âgé aujourd’hui de 63 ans, Matthias Etter avait construit les premiers prototypes du système au cours de sa formation socio-pédagogique. Il avait d’abord produit son jeu en 1985 sous le nom de Konstrito. Après un séjour de plusieurs années avec sa famille en Toscane, où il s’était adonné à la production de vin et d’olives, Etter dirige depuis 1999 l’entreprise Cuboro SA à Hasliberg. De nouveaux éléments ont été ajoutés au fil du temps, permettant de construire des structures de plus en plus complexes avec des doubles pistes, des éléments d’accélération et de saut, voir même d’étendre le système à un jeu de stratégie de construction (cuboro tricky ways). On utilise aujourd’hui le circuit de billes dans les écoles du monde entier, dans des clubs et lors d’événements publics dédiés à l’entrainement ludique de la capacité de représentation spatiale et de la pensée logique. L’entreprise Ravensburger a encore récemment montré à quel point les circuits modulaires de billes étaient toujours en vogue en ajoutant Gravitax en automne 2017 à sa gamme de jeux, un circuit modulaire de billes en plastique haut en couleurs.

cuboro_02

CUBORO CUGOLINO
IMAGE: CUBORO SA

cuboro_05
cuboro

CUBORO TRICKY WAYS
IMAGE: CUBORO SA

Ecrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs à disposition sont marqués par un *