LE RÊVE DE L’HABITAT COLLECTIF SUR MESURE

Avec «HOME, l’Habitat ouvert et sur mesure», l’architecte français Pascal Gontier nous offre un joli livre de 68 pages, avec peu de texte et beaucoup d’illustrations. Peu de texte, mais une argumentation serrée et concise pour présenter un concept constructif qui permettrait selon l’auteur de construire du logement collectif à la fois écologique et sur mesure. L’architecte a développé à cet effet un modèle, HOME, basé sur une méthode dénommée Bespoke Open Building (BOB). Cette méthode consiste en fait à décomposer le bâtiment en deux entités constructives distinctes: l’architecture primaire et l’architecture secondaire.

L’architecture primaire est le fruit des réflexions de l’architecte. Elle est conçue en sorte de créer des espaces aussi fluides et ouverts que possibles. C’est une sorte de cadre, fait de poteaux, de poutres, de dalles et de gaines qui définit la partition du bâtiment en différents lots qui pourront devenir autant de logements. L’architecture secondaire, c’est la phase d’appropriation d’un lot, qui deviendra un appartement sur mesure au cours d’un dialogue privilégié entre l’architecte et le futur locataire. Cette architecture secondaire comprend l’ensemble des parties privatives du logement, façades et prolongements extérieurs compris, qui seront donc réalisées sur mesure, selon les voeux du futur locataire. Quant au principal matériau de construction, c’est le bois: autant pour ses qualités écologiques que pour la grande plasticité modulaire qu’il permet lors de la construction.

La proposition est intéressante, mais elle ne s’adresse pas à toutes les bourses et doit jongler avec les rêves des autres habitants de l’immeuble, car la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

1911_Pascal-Gontier_Home
«HOME, l’Habitat ouvert et sur mesure» de Pascal Gontier, MUSEO éditions, 2018, ISBN 978-2-37375- 074-4, 68 pages, 18.50 €

Ecrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs à disposition sont marqués par un *