REFUGES MODULAIRES POUR L’HIMALAYA

  • recherche
  • CONFORT DURABLE EN HAUTE MONTAGNE
Le Mont Everest et son rude climat fait régulièrement des victimes. Des refuges devraient bientôt être construits le long du Trekkingtrail pour accueillir les randonneurs fatigués et abriter les touristes surpris par les intempéries.
DIETRO-IL-MONTE-Finale2_web
Visualisation
DOCUMENT: Prioli, Avanzi, Mancini.

Un long caisson pentagonal surgit avec la gaieté bariolée d’un fanion de prière tibétain dans un paysage de neige immaculée. La construction modulaire est destinée à fournir un abri aux alpinistes et aux randonneurs de la région himalayenne. Un nombre variable de modules peuvent être assemblés avec un système de clips en fonction du lieu, de la fonction souhaitée et du nombre de touristes attendus. Les modules de service vert turquoise comprennent le WC ou un local de rangement. Le module d'entrée blanc, légèrement plus large, sert de sas entre l'intérieur et l’extérieur et intègre la partie technique et le stockage des batteries. On dort dans le module rouge et on vit dans le module bleu. L'ameublement simple – tables, lits, bancs – se déplie et de se replie comme un couteau suisse. Le module jaune parachève l’ensemble et fait de la cabane un véritable poste d’observation avec son grand vitrage allant du sol au plafond. Des crochets à trois et quatre branches, fixés aux extrémités de chaque module, ancrent les cadres en acier au sol.

Le projet de Davide Prioli, Dennj Avanzi et Andrea Mancini a remporté en 2015 le concours d’architecture lancé par Samarth – une ONG népalaise, qui s’engage pour améliorer les conditions économiques de la population rurale souvent très pauvre. Il fallait imaginer un refuge pouvant accueillir 20 hôtes au maximum pendant une semaine et il fallait que le refuge puisse être construit facilement à divers endroits le long des parcours de trekking.

Un jury international a évalué les projets du concours non seulement du point de vue fonctionnel, mais également du point de vue de la culture de la montagne et du sens de la communauté qui soude un groupe de randonneurs. Car selon le jury,  il est vital que les gens se serrent les coudes dans un environnement aussi hostile que celui de la haute montagne.

L’annonce des lauréats a suivi de peu un tremblement de terre de degré 7,8 qui a frappé la région et déclenché une avalanche, tuant dix alpinistes et coupant du monde des dizaines d’autres. Les forces de la nature ont également détruit des infrastructures touristiques vitales pour l’économie népalaise. Les commanditaires du concours espèrent que le projet lauréat puisse servir d’exemple et d’inspiration pour un vaste programme de reconstruction – espoir resté lettre morte à ce jour.

.

Visualisierungen
DOKUMENTE: Prioli, Avanzi, Mancini.

Ecrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs à disposition sont marqués par un *