«TREE HOUSES»

  • tourisme
  • Des toits en pente dans les Dolomites
Les cabanes en bois du bureau d’architectes milanais Peter Pichler allient les silhouettes pointues des épicéas et des sapins au paysage montagneux du sud du Tyrol et tentent de lancer une nouvelle forme de tourisme.
treehouse_01_web
Le projet «Tree Houses» est encore en cours d’élaboration.
VISUALISATIONS: Peter Pichler Architecture

Le but de ces cabanes en bois spartiates de luxe? Créer une nouvelle expérience de vie dans la forêt, bénéficiant d'une immersion maximale dans la nature.

De prime à bord, on dirait qu’une poignée de mini vaisseaux spatiaux ont atterri sur les pentes densément boisées des Dolomites. Mais derrière ces silhouettes futuristes se cache le célèbre bureau d’architectes milanais Peter Pichler, qui a imaginé un nouveau concept d’éco-tourisme durable. Le projet «Tree Houses», encore en cours d’élaboration, prévoit d’implanter des sortes de capsules d’habitation autonomes dans les Alpes du nord de l’Italie.

 

Durabilité au premier plan

Avec ses «Tree Houses», l’architecte Pichler, originaire de Bolzano, mise tout sur la durabilité: les maisons sont quasi entièrement en bois de la région; les façades sont en mélèze noirâtre, qui contraste délicieusement avec le chaleureux bois de sapin des murs intérieurs. L’isolation est faite de matériaux naturels et le vitrage complet des deux étages offre des vues imprenables sur le paysage environnant. Pour la construction, Pichler a recouru au bois d’épicéa. Et contrairement à ce que laisse présager le nom du projet, les maisons ne sont pas construites dans les branches des arbres, mais érigées sur un petit socle en béton. Les maisons au profil effilé rétrécissant sur le bas n’occupent ainsi qu’une surface minimale au sol dans un environnement naturel laissé quasi intact.

Il importe également aux architectes, que les hôtes puissent y vivre de manière aussi autonome que possible: un réservoir récolte l’eau de pluie pour les toilettes et une petite pompe à chaleur géothermique fournit la chaleur à partir d’une source d’énergie renouvelable.

 

 Des cabanes en bois modulaires de deux étages

Les cabanes en bois modulaires de deux étages offrent une surface d’habitation de 35 à 40 mètres carrés et sont conçues comme des annexes d'un hôtel existant. Chaque maison est dotée d’un espace de repos et de lecture délibérément modeste au rez-de-chaussée, et d’un espace de couchage et une petite salle de bain à l’étage supérieur. On accède aux différentes pièces par un escalier intérieur. Le but de ces cabanes en bois spartiates de luxe? Créer une nouvelle expérience de vie dans la forêt, bénéficiant d’une immersion maximale dans la nature. Et si d’aventure la sensation des forces vitales de la nature devait s’avérer trop forte, les hôtes peuvent toujours se replier dans l’hôtel classique qui se trouve à deux pas…

Un nouveau concept d'éco-tourisme durable.
VISUALISATIONS ET PLANS: Peter Pichler Architecture

Ecrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs à disposition sont marqués par un *